ja_mageia

Accueil Activités Projets Deux étudiantes de Brémontier au SIMONU
Deux étudiantes de Brémontier au SIMONU

Les 29 et 30 novembre 2013, deux étudiantes de deuxième année : Julie Batut et Mathilde Couasmé ont participé à la 8ème édition de simONU organisée à KedgeBS-Marseille.

SimONU est un jeu de simulation d’une Assemblée Générale des Nations Unies réunissant près de 250 étudiants lors d’un week-end.

Chacun faisait partie d’une délégation composée de 2 étudiants de Kedge BS ainsi que de 3 étudiants de classes préparatoires. Le but était de travailler collectivement autour d’une problématique mondiale réelle afin de proposer des solutions. Cette année le sujet retenu était la déforestation.

Vendredi 29 novembre 2013 :

Il est 7h45 lorsque nous décollons de Bordeaux, direction Marseille où un taxi nous attend. Vers 9h30, nous arrivons sur le campus de Kedge Business School, il nous est remis un « welcome pack » (Notre badge, un programme détaillé du week-end, une plaquette de l’école, des bloc-notes, un guide de Marseille et nos coupons repas). Nous remarquons une organisation de taille, de la part des élèves de l’école, pour que ce week-end se déroule au mieux. Des vestiaires sont mis à notre disposition pour se changer : tailleur et costume obligatoire tout au long du week-end.

Ensuite, nous avons rejoint les autres membres de notre délégation pour une visite de l’école. Nous sommes passées au couloir des associations où nous avons pu assister à la matinale de Dynam’hit, la radio de Kedge. Du sport à la musique, tous les sujets y sont abordés.

Aux alentours de 12h, toute la délégation du Cambodge (la nôtre) s’est rendue au Hub où nous avons pu travailler sur notre discours de positionnement. Toute la difficulté était d’être convaincant tout en respectant la position de notre pays dans la réalité. Tout cela en moins d’1 minute 45 !

A 14h précises, nous devions rejoindre le grand amphithéâtre. Une fois les 52 délégations installées, le silence est exigé dans l’assemblée : simONU débute pour 2 jours d’intenses négociations. Nous découvrons alors le protocole très pointilleux à suivre comme commencer chaque phrase par « Honorables délégués », respecter les formules de politesse en session formelle (ie en amphithéâtre), se vouvoyer et proscrire toute expression à la première personne. De plus, en session formelle, chaque délégation doit communiquer par écrit uniquement. Des observateurs sont là pour veiller au respect du protocole. S’en suivent les discours de positionnement et les premières négociations où chaque pays doit faire valoir ses intérêts. Nous concernant, c’est le début des premières alliances.

Ensuite, nous avons pu voir les premières images d’Il était une forêt de Luc Jacquet (réalisateur de la Marche de l’Empereur) ainsi que les coulisses du tournage. Après cette première journée, nous sommes tous allés nous restaurer avant de prendre les bus jusqu’à chez nos logeurs (étudiants de Kedge BS). Après seulement quelques minutes d’échange avec eux, nous sommes parties rejoindre le reste de notre délégation ainsi que des pays alliés pour peaufiner les discours et se mettre au point sur les négociations du lendemain.

Samedi 30 novembre 2013 :

Après un petit déjeuner à l’école, nous avons tous repris les négociations. Débats et discours ont rythmés cette matinée où nous étions toujours observés de très près. Les échanges et les discussions entre délégués ont permis de tisser des liens et nous nous sentions véritablement comme des diplomates cambodgiennes à l’issue de cette matinée.

Avant le déjeuner, nous sommes conviés à une séance photo de chaque délégation puis nous nous accordons une petite pause au sous-sol du hub : espace rempli de fauteuil où les étudiants ont pour habitude de se relaxer. Cependant, cela fut de courte durée, puisqu’à 13h30, nous devions reprendre l’assemblée. Chaque alliance devait rédiger un projet pour réduire la déforestation. Toute l’après-midi a donc servi à élaborer ces projets et les défendre auprès de tous pour rallier un maximum de pays dans un même projet. Lorsque nous n’étions pas en face à face, les échanges continuaient sur papier, transmis par les rapporteurs. Notre projet « TREES » rassemblait 11 co-auteurs et 6 signataires (PED et Pays Développés pour plus de cohérence par rapport au financement par exemple).

Vers 19h, nous avons pu procéder au vote des résolutions avant d’aller au cocktail organisé par l’école. Difficile de respecter le protocole et de ne pas applaudir lorsque nos projets sont énoncés après deux jours de négociations et d’implication.

Vers 20h45, nous nous rejoignons une dernière fois dans l’amphithéâtre pour la remise des récompenses pour les 3 délégations ayant le mieux défendu leur projet et leur pays. C’est ainsi que les délégués de la Chine et du Vietnam ont remporté une tablette tactile. Les Emirats Arabes Unis, grands gagnants de cette édition, ont gagné un voyage à New-York. Quant à notre délégation, nous n’avons pas gagné de prix mais cette expérience aura été très enrichissante tant au niveau des négociations, qu’au niveau de l’école et notamment à la vue de l’organisation d’un tel évènement. Ce week-end s’est fini par une soirée de clôture bien méritée, en compagnie des logeurs, des étudiants de Kedge BS, des préparationnaires et de toute l’équipe de simONU 2013. A l’année prochaine pour une nouvelle édition, sur le campus de Bordeaux cette fois-ci.

Compte- rendu rédigé par Julie Batut et Mathilde Couasmé (Promotion 2014)

 

Réseaux sociaux

Présentation CPGE

Fiche de présentation de la CPGE Brémontier
Cliquer sur l'image pour télécharger la fiche de présentation.

Partenariats

Bordeaux EM



Vers les Ecoles

Suite...